Le Site Officiel de la Commune de SCHOENECK

La Commune - Historique & Géographie

Le mardi, 31 juillet 2012.


Historique et Géographie de la Commune de Schoeneck

Schoeneck est une commune périurbaine de 2790 habitants, jouxtant Forbach au Sud, Stiring-Wendel à l'Est et Sarrebruck au Nord et à l'Ouest. Un des atouts majeurs de la commune est son cadre boisé : sur les 405 ha de ban communal, l'espace boisé représente 150 ha soit près de 40 %, sans compter la forêt sarroise.

Certains parlent d'ailleurs de la commune comme d'un « petit village gaullois niché au coeur d'une forêt ». Résidentielle en grande partie, la commune s'est développée autour de l'ancien village par la réalisation de plusieurs lotissements pavillonnaires et d'immeubles collectifs.

La commune est dotée de nombreux équipements de qualité : écoles primaire et maternelles, lycée technique, commerces, centre administratif comprenant la mairie, la Poste et la Régie d'Electricité, un centre culturel, un gymnase, un dojo, un ensemble tennistique, un stade, des terrains de jeux, des terrains multisports, un centre de loisirs sans hébergement ainsi qu'une résidence pour personnes âgées non dépendantes.

Enfin, des activités périscolaires sont organisées et il existe une cantine scolaire : les élèves sont ainsi accueillis à partir de 7h45 le matin et jusqu'à 18 h ce qui permet de soulager les parents salariés...

Parmi les activités : il y a lieu d'évoquer la désormais traditionnelle fête du village avec artisanat entre autres ainsi que l'animation carnavalesque avec la troupe des Schloffkepps.

Sans oublier les 25 associations locales qui proposent des activités diverses et variées : sportives, culturelles mais également éducatives.

La commune est bien desservie par les transports collectifs. De même il y a un bon réseau routier à proximité des autoroutes Paris – Strasbourg et Sarrebruck et la commune est située à 5 minutes de la gare TGV.

Situation géographique qui nous a incités à aménager, au-delà de la partie résidentielle, une zone d'activité sur une ancienne friche, dégagée suite à l'arrêt de l'activité des houillères du Bassin de Lorraine.

Cette zone dénommée Zone Industrielle du Puits IV regroupe aujourd'hui une quinzaine d'entreprises qui occupent environ 300 emplois dans des activités des plus variées : agro-alimentaire, mécanique, constructions métalliques, logistique, travaux publics, conditionnement de plantes vertes, etc...

Cette zone est indéniablement, pour notre municipalité, la plus importante réalisation depuis ces dix dernières années. Elle nous a permis de résorber la perte de ressources générée par l'arrêt de l'activité minière.

Concernant l'histoire et le passé de la commune, il faut retenir que Schoeneck a un passé industriel très chargé à l'exemple de la Tuilerie de 1728 à 1890.

Mais également la Verrerie Raspiller de 1787 à 1885 et l'exploitation du charbon de 1816 à 1997, date de l'arrêt du puits Simon.

A noter également, élément très important, que c'est à Schoeneck que débuta en 1816 la grande aventure du charbon en Lorraine – industrie qui a engendré, durant près de deux siècles, l'essor économique et démographique de tout notre bassin de vie.

Le premier puits de charbon en Lorraine a été découvert récemment suite à la mise en sécurité des sites induits (crées) par l'arrêt de l'exploitation minière.

La municipalité envisage la mise en valeur de cet important site historique pour l'inscrire dans un circuit touristique en relation avec le musée de la Mine du Carreau Wendel à Petite-Rosselle.

Et, enfin, à ne pas oublier le site de l’Arbed en activité de 1900 à 1980, société qui fabriquait des sous produits de la sidérurgie en provenance des aciéries de Burbach c'est-à-dire les scories Thomas, engrais exportés dans le monde entier et, d’autre part, du laitier pour les infrastructures routières à l’exemple de l’ensemble du sous-bassement de l’autoroute Metz-Sarrebruck qui contient du laitier en provenance de l’usine de Schoeneck.

La fabrication du laitier est toujours en fonction sur le Crassier de Schoeneck, exploité par la société SOREPRO.